CHERCHEURS
Florian DAUPHIN

Florian DAUPHIN

Né le 11 octobre 1979

Contact : florian.dauphin@gmail.com

 

 

Docteur en sociologie, diplômé de l’Université René Descartes, Paris V

 

 

SITUATION ACTUELLE

 

          Chargé d’enseignement à l’Institut Régional du Travail Social (IRTS) de Melun

          Chercheur au CEAQ (Centre d’Etudes sur l’Actuel et le Quotidien)

          Qualification du CNU en Sociologie et Démographie (section 19)

          Qualification du CNU en Sciences de l’Information et de la Communication (section 71)

 

CHAMPS DE RECHERCHE

 

          Sociologie de la communication et des médias

          Sociologie des techniques

          Sociologie de l’innovation et des usages

          Sociologie des réseaux et des communautés

          Sociologie de la culture et des pratiques culturelles

 

CURSUS ET TITRES UNIVERSITAIRES

 

2003-2008      Doctorat de sociologie, Université René Descartes, Paris V.

Thèse soutenue le 19 mars 2008 à la Sorbonne.

Intitulé : « De l’imaginaire d’Internet à la construction des réseaux communautaires en ligne »

Directeur de thèse :

Michel MAFFESOLI (professeur de sociologie, Université Paris V)

Jury :

Fernando GONCALVES (professeur de sciences sociales, Université de l’Etat de Rio de Janeiro, rapporteur),

Pierre MUSSO (professeur de sciences de l’information et de la communication, Université Rennes II, rapporteur),

Yves TOUSSAINT (Ingénieur d’étude en sociologie, Université Paris IX), Bernard VALADE (professeur de sociologie, Université Paris V, président du jury).

Mention : Très honorable (l’université Paris V ne décerne plus les félicitations du jury).

 

2001-2002      DEA « Cultures et Comportements Sociaux », Université Paris V.

Mémoire principale : « Sociologie des e-rumeurs, l’archaïsme dans la cyber-communication » (sous la direction du professeur Michel MAFFESOLI).

Mémoire secondaire : « L’adhésion aux rumeurs : entre confiance et méfiance » (sous la direction de la professeure Monique HIRSCHHORN, Université Paris V).

Mention : Bien.

 

2000-2001      Maîtrise de sociologie, Université Paris V.

Mémoire : « Cinéma et réalités multiples » (sous la direction du professeur Michel MAFFESOLI et du maître de conférences Pierre LE QUEAU, Université Pierre Mendès France, Grenoble II).

Mention : Bien.

 

1999-2000      Licence de sociologie, Université Paris V.

 

1997-1999             DEUG de sociologie, Université Paris V.

 

THESE DE DOCTORAT

 

Titre de la thèse

 

« De l’imaginaire d’Internet à la construction des réseaux communautaires en ligne »

 

Résumé de thèse

 

De nombreux usages d’Internet et des dispositifs qui lui sont associés témoignent d’une participation et d’une coopération entre les usagers. Au-delà d’outils au service de la production, les technologies interactives semblent attester de l’émergence de lieux de socialité et de partage communautaire. C’est particulièrement le cas des logiciels libres (qui bâtissent des biens communs), des logiciels peer-to-peer (qui permettent le partage de biens culturels), des blogs et des wikis (notamment de l’encyclopédie libre Wikipédia). Ces dispositifs constituent aussi bien des outils que des espaces sociaux, d’entraide, de solidarité et d’échange. Leur conception et leur appropriation résultent d’une « construction sociotechnique » et d’un mode d’innovation dit ascendant, qui part des usages. Ces espaces relèvent également d’une forme d’organisation sociale à la fois étonnante et originale, tant par une certaine résurgence de l’économie du don que par la création d’une nouvelle forme de propriété commune. Ils semblent être accompagnés, dès leur conception, d’imaginaires, d’utopies et de valeurs proches des pionniers du réseau et de l’esprit d’Internet. Par une analyse des concepteurs, des usagers et des logiciels, il s’agira d’appréhender l’organisation sociale (les formes d’interaction, de participation, de communication et de solidarité) qui a lieu au sein des communautés en ligne.

 

Abstract

 

Many uses of Internet and its associated devices display the taking part and cooperation between users. On top of being tools serving productions, interactive technologies seem to testify to the emergence of sociality areas and community sharing. This is particularly relevant to free software (building common goods), peer-to-peer software (which enables the sharing of cultural goods) and blogs and wikis (especially the free encyclopaedia Wikipedia). These devices are tools as much as social areas dedicated to mutual aid, solidarity and exchange. Their conception and suitability result from a “sociotechnical construction” and from a mode of innovation known as “bottom-up innovation” which comes from the uses. These areas also come within a form of social organization, both amazing and original because of a certain resurgence of the gift economy, but also because of the creation of a new form of common ownership. From their creation, they seem to be accompanied by imaginary, utopias and values close to network pioneers and the Internet spirit. The analysis of the designers, users and software will bring out the grasp of the social organization (the forms of interaction, participation, communication and solidarity) which takes place within online communities.

 

Méthodologie

 

La méthodologie se fonde sur une enquête qualitative (entretiens et observations).

136 entretiens approfondis ont été réalisés auprès de différents publics :

     concepteurs et usagers de logiciels libres, de réseaux P2P, de blogs et de Wikipédia

    élus politiques

    membres associatifs

L’enquête repose également sur des observations (parfois participantes) d’usagers.

 

Mots-clés

 

Internet, organisation, réseau, communautés, don, coopération, innovation ascendante, usages, appropriation, technique, communication, TIC.

 

PUBLICATIONS

 

Articles avec comité de lecture :

 

           DAUPHIN, F. (2008). « Les logiciels libres : généalogie et idéologies d’un mouvement social », Revista Logos, Comunicaçao e Universidade, Ano XV, nº29, 2ème semestre, pp. 71-85.

           Article en ligne : cliquez ici

 

          DAUPHIN, F. DAGIRAL, E. (2005). « P2P: From File Sharing to Meta-information Pooling? », Communications & Strategies, n°59-3rd quarter, pp. 35-51.

            Article en ligne : cliquez ici

 

          DAUPHIN, F. (2003). « Rumores eletrônicos: sinergia entre tecnologia e arcaísmo », Revue Libero, Ano VI, Vol. 6 - nº 11, pp. 26-35.

            Article en ligne : cliquez ici

 

          DAUPHIN, F. (2002). « Rumeurs électroniques : synergie entre technologie et archaïsme », Sociétés, Revue des Sciences Humaines et Sociales, n° 76, pp. 71-87.

            Article en ligne : cliquez ici

            Article cité in «  E-rumeurs », Echos des recherches, Sciences Humaines, n°134, janvier 2003 : Article en ligne : cliquez ici

 

Working paper :

 

          DAUPHIN, F. DAGIRAL, E. (2005). « Peer-to-peer : du piratage au partage. Une étude des usages et des représentations des logiciels P2P », Working paper :

            Article en ligne : cliquez ici

 

COMMUNICATIONS

 

          Colloque de sociologie GDR TIC - ENST Paris (Juin 2005)

          Colloques de sociologie « Etat des recherches » (Sorbonne) - Journées du CEAQ

          Séminaires du GRETECH (CEAQ)

 

ETUDES ET RAPPORTS DE RECHERCHE

 

2006-2007      La diffusion et la réception du logiciel libre à la Mairie de Paris. Configurations, représentations sociales et imaginaires des acteurs, CEAQ / Mairie de Paris.

 

2005-2006      La consommation de bière, enquête qualitative, SARL Bière d’Europe, Paris.

 

2002-2003      Les téléservices dans l’espace urbain : leurs acteurs. Analyse prospective, IRIS conseil / Ministère de l’équipement. Etude réalisée en collaboration avec Nicolas BENVEGNU sous la direction d’Yves TOUSSAINT (ingénieur d’étude, université Paris 9) et Thierry VEDEL (Chargé de recherche au CEVIPOF, Sciences Po. Paris).

 

2001-2002      Atlas des expériences de villes numérisées, CEAQ / Mairie de Paris

 

ENSEIGNEMENTS

 

Depuis septembre 2008, je suis chargé d'enseignement à l'IRTS (Institut Régional du Travail Social) de Melun. Je dispense notamment les cours suivants :

 

          Méthodologie de recherche : 15 h (5x3)

 

          Sociologie de la culture : 6h (2x3h)

 

          Sociologie des religions : 12 h (4x3)

 

          Philosophie et éthique de la communication : 12 h (4x3)

 

          Informatique et respect des libertés individuelles : 12h (4x3)

 

          Tutorat de mémoire de recherche de troisième année : 40 h

 

RESPONSABILITES ADMINISTRATIVES ET COLLECTIVES

 

           Membre des jurys des mémoires du Diplôme d'État d'Assistant de Service Social (juin 2009) et membre du jury blanc des mémoires (février, avril, juin 2009)

 

           Membre des jurys du concours d’entrée de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) de l’Hôpital Saint-Joseph de Paris (mai et juin 2009)

 

          Membre du GRETECH (Groupe de Recherche et d’Etude sur la Technologie et le Quotidien), au sein du CEAQ.

 

          Membre du comité de rédaction de la revue de sciences humaines : Les Cahiers Européens de l’Imaginaire, Editions du CNRS

 

           Responsable d'un projet de recherche pour la Mairie de Paris (proposition et présentation du projet, gestion et rédaction du rapport de recherche) (2006-2007)

Titre du projet : « La diffusion et la réception du logiciel libre à la Mairie de Paris. Configurations, représentations sociales et imaginaires des acteurs »

            Statut : Assistant à la recherche

 

LANGUES

 

          Anglais : bilingue

          Espagnol : bonne maîtrise de l’écrit et de l’oral

 

INFORMATIQUE

 

          Logiciels bureautiques (Word, Excel, Powerpoint, suite Open Office)

          Logiciels vidéo, graphiques et sonores

          Logiciels statistiques : Modalisa, Excel

          Logiciel d’analyse de données qualitatives : Alceste

          Systèmes d’exploitation : Windows et Linux

 

CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris