CHERCHEURS
Farhat OTHMAN

Farhat OTHMAN est né le 17 mars 1956, à Kerkennah (Sfax - Tunisie).

Adresse : 10, rue de la cour des noues 75020 PARIS

E-mail : fothman@free.fr

 

Licencié en Droit Privé (Tunis, juin 1978), il a la Maîtrise en Droit Public (Tunis, juin 1979) et un Doctorat de Troisième Cycle en Sciences Politiques (Tunis, septembre 1981).

Il prépare depuis la rentrée 2011-2012 une thèse de doctorat en Sociologie en cotutelle entre Tunis (Pr Saidani) et Aix (Pr Liogier) ayant pour titre : « Spiritisme arabe : Scientificité et universalité en postmodernité. Approche renouvelée de l'islam, du cultuel au culturel » visible en ligne: https://docs.google.com/file/d/0B3rnpgTZAWiMODk5NjZmNTAtNzU2OS00MjAzLWFiMmItMDRmYWViODMxMzFj/edit?pli=1

Au CEAQ, il a participé à son colloque Re-penser l'ordinaire avec une intervention intitulée : « Réordonner l'ordinaire ou l'ordinaire spiritualisé : l'Alzheimer se guérit aux sentiments ! ». Elle est consultable sur les sites ci-après référencés.

Il a réalisé une interview du Professeur Maffesoli pour le journal tunisien en ligne Leaders (http://www.leaders.com.tn/article/neuf-questions-au-pape-de-la-postmodernite-michel-maffesoli?id=10991 ), reprise par son magazine mensuel d'avril 2013, et agit en vue de mieux faire connaître la pensée maffesolienne en Tunisie avec la création d'une antenne tunisienne du CeaQ.

Diplomate depuis 1979, il a exercé en France en qualité de :

* Consul-adjoint au Consulat à Strasbourg, 1983-1984.

* Consul au Consulat Général à Paris, 1984-1992.

* Conseiller Social à l'Ambassade à Paris, chargé des droits de l'Homme, 1992-1995.

En 1996, du fait de son désaccord avec la politique du régime d'avant la Révolution du 14 janvier 2011, il a été abusivement rayé du corps diplomatique. Une procédure de réintégration est en cours dans le cadre de la justice transitionnelle.

Sa liberté retrouvée, il l'a investie dans l'accompagnement, en famille, de sa mère atteinte d'Alzheimer, développant la thérapie des sentiments appelée bécothérapie, qu'il a exposée dans un livre paru en février 2012 chez L'Harmattan, intitulé : « Guérir l'Alzheimer ! Manifeste hors poncifs ».

Il a déjà publié chez ce même éditeur, en 2001, un essai juridique : « Les Accords franco-arabes. Des origines des relations bilatérales à nos jours ». Il a été aussi journaliste à La Gazette du sud, journal régional à Sfax, et publie des articles en ligne sur les sites tunisiens Nawaat et Leaders. Il est aussi dans l'Annuaire du Tiers Monde (IX, 1985-1986, p. 459-469, Nathan 1987) : « Les rapports de la Tunisie avec les pays de l'Europe de l'Est ».

Actuellement, il milite pour une démocratie 2.0 en Tunisie, essayant d'y promouvoir une conception compréhensive de la politique et une acception postmoderne de l'islam. Ses articles de combat sont, notamment, son blog de cyberactivisme Tunisie Nouvelle République (http://tunisienouvellerepublique.blogspot.fr/).

Il est aussi consultant et webmestre du site juridique France-États arabes (http://fothman.free.fr/) et ce depuis octobre 1999. Il anime par ailleurs un blog intitulé Spiritisme arabe (http://fothmann.blogspot.fr/) et un autre, depuis peu, consacré à une approche postmoderne de la soi-disant maladie d'Alzheimer : Aloïs, mon amour ! (http://aloismonamour.blogspot.fr/).

CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris