AGENDA DU SFB 2005-2006
Lundi 22 mai / 17H30 / Maison du Brésil / Cité Universitaire

Intervenant: Vanderlan Silva

Conflits et Violences au Cœur de la Société Brésilienne L’objectif de ce travail est de discuter le processus de recomposition des images de la violence dans l’imaginaire brésilien. Pour cela, on essaie de voir comment des images fondatrices, dont les images qu’ont été diffuser par les chroniqueurs du XVI siècles, seront utilisées dans l’imaginaire brésilien pour classer le phénomène de la violence.Notamment on essaie de montrer comment telles images « créés» par les chroniqueurs sur la nature brésilienne, sur les gens et leurs conflits, iraient servir ultérieurement pour (re)configurer l’ensemble d’images sur la violence au Brésil.

 ________________________________________________________________________

 

Lundi 3 avril 2006 / 17H30 / Maison du Brésil / Cité Universitaire

Intervenant: Jerome Dubois.

Ayant pour projet de partir à Salvador de Bahia pour faire, dans la continuité de sa thèse, dans le cadre d'une bourse post-doctorale en collaboration avec le centre de recherche de l'Ecole doctorale des arts et spectacles de Salvador et le professeur Armindo Biao, une étude sur les formes théâtrales brésiliennes, Jérôme Dubois se propose de présenter les tenants et les aboutissants d'une telle enquête : à savoir le regard croisé et comparatif entre les cadres théâtraux français et brésiliens des formes spectaculaires qui existent en marge et en dehors du théâtre institutionnel. Cela dit, comme l'étude n'est pas encore réalisée, que tout cela est à l'état de projet, la présentation tournera plutôt à l'échange de points de vue avec les membres du groupe de réflexion francobrésilien, en espérant une discussion enrichissante.

En préambule de la présentation et de la discussion, voici le résumé de la thèse défendue en décembre 2005 : « La mise en scène du corps social, contribution aux marges complémentaires des sociologies du théâtre et du corps. »

Malgré le diagnostic de Gilles Lipovetsky qui, dans les années 1980, constata la désaffection générale envers les institutions de la modernité, il est possible d'envisager la vitalité du corps social via les formes de socialisation. Or il est une activité symptomatique de ce rapport labile à l'institution : le théâtre allie loisir et travail, il fait appel à la présence effective du corps en situation, s'interdit toute division aliénante du travail puisque le résultat advient lors de la représentation qui rassemble tous les corps de métiers. Aussi, nous considérons le monde du théâtre comme paradigmatique de cette tendance à rebours des institutions établies. Dans cette perspective, nous abordons diverses théâtralisations à travers des études de cas qui présentent des ruptures avec le théâtre institué tout en faisant appel aux catégories et principes qui gouvernent le cadre théâtral, afin de dégager les éléments d'une mise en scène - parmi d'autres - du corps social.

Pour plus de renseignement:

Tania da Rocha Pitta

06.67.67.73.13

www.sfb.ceaq-sorbonne.org/

________________________________________________________________________ 

 

SFB - rencontre du 6 mars à 17h30

L’ANIMALITE DANS LA LITTERATURE ARGENTINE CONTEMPORAINE

                                                                       L’Animalité et l’Imaginaire

Intervenant : Mabel Franzone

Dès les années ’50 des Bestiaires sont réapparus dans la littérature hispano-américaine. Depuis la présence animale dans la vie intellectuelle et quotidienne n’a fait que s’accroître. Nous avons voulu analyser ce retour de l’animalité par le biais de la littérature, tout en essayant d’explorer le lien entre l’animal et l’imaginaire. Les formes animales ont été traitées suivant une ontologie qui nous aide à connaître l’Univers ou les Dieux ; le Monde et l’Homme. Nous sommes arrivés à décoder certaines analogies entre les mythes animaliers du monde entier- grâce au livre de Borges (Le Livre des Etres Imaginaires)- et à les mettre en liaison avec nos propres mythes. Suivant les Structures Anthropologiques de l’Imaginaire l’analyse redonde dans la profondeur des relations entre l’homme et l’animal. Cette altérité qu’est l’animal nous rapproche d’autres altérités qui se voient ébranlées aujourd’hui dans la Théorie de la Connaissance.

Lieu : Maison du Brésil / Cité Internationale Universitaire de Paris, 7L boulevard Jourdan, 75014 PARIS

RER B : Cité Universitaire

Tel.: 01.58.10.23.00 - fax.: 01.45.81.36.60

http://www.maisondubresil.org

_______________________________________________________________________

SFB - rencontre du 20 février à 17h30

La place de la nature dans la ville, le cas du Morro da Conceição

Intervenant : Tania da Rocha Pitta

Cet exposé s’intéresse aux espaces du vécu quotidien des habitants du Morro da Conceição à Recife, ainsi qu’aux relations entre nature, ville et société. Tribus urbaines et formes spatiales s'y rencontrent. L’étude croise des dimensions de l'environnement (son, lumière, couleur, odeur...) ; de la logique selon le régime de l’image qui y prédomine (diurne ou nocturne) ; prend en compte la représentation de la symbolique des lieux par les habitants (selon leurs vécus et leurs échanges sociaux) et s’imprègne des vues du paysage (formes saisies au plan esthétique), pour saisir la ville à partir de ce que Michel Maffesoli appelle la baroquisation du monde.

Chère énigme : / Querido enigma :

Je suis sou. / Estou bêbedo.

Je vais, comme il se dit, / Vou, como se diz,

Marchand sur des ailes. / Pisando nas asas.

Antônio Risério

Lieu : Maison du Brésil / Cité Internationale Universitaire de Paris, 7L boulevard Jourdan, 75014 PARIS

RER B : Cité Universitaire

Tel.: 01.58.10.23.00 - fax.: 01.45.81.36.60

http://www.maisondubresil.org

____________________________________________________________________

SFB - rencontre du 9 janvier à 17h30ETRE SAIN DANS LE QUOTIDIEN DES FAVELAS Ce travail propose une discussion sur la santé, la maladie et l’être sain, sous le point de vue de la Sociologie de forme de Simmel, de la Sociologie Compréhensive de Weber et des catégories du quotidien de Maffesoli. En présentant la thèse dont c'est possible être sain dans le quotidien des “favelas” il fait une analogie de la santé-maladie et être sain avec la Mythologie Grecque, pour ensuite présentant une analyse sur les concepts développés par la science en les rapportant avec laquelle il est vécu dans le quotidien des personnes qui habitent le “favela”. En considérant celle-ci comme un espace où il se produit les interactions humaines, il présente comme s'est donné la construction de la favela dans le processus d'urbanisation, outre montrer comme la violence, le risque, le ludique et le symbolique font partie du quotidien des habitants et la relation que ces formes ont avec ce qu’on défini comme esthétique de l'être sain. Pour finir, il présente comme le professionnel de santé peut se placer devant cet être sain.

 

Cláudia Maria de Mattos Penna est infirmière, professeur de santé publique à l’Université Fédéral de Minas Gerais, où elle enseigne en troisième cycle. Mattos Penna est docteur en philosophie de l’infirmerie depuis décembre 1996. Est actuellement à Paris où elle poursuit ses recherches en statut postdoctoral sous la direction de Michel Maffesoli..

Lieu : Maison du Brésil / Cité Internationale Universitaire de Paris, 7L boulevard Jourdan, 75014 PARIS


RER B : Cité Universitaire

Tel.: 01.58.10.23.00 - fax.: 01.45.81.36.60


http://www.maisondubresil.org


 

 _____________________________________________________________ 

  

SFB et GRES - rencontre du 5 décembre à 18h

 

CARNAVAL: PARIS XIX - RIO XXI

Maquettes de chars allégoriques et costumes des Écoles de Samba cariocas expliquent le carnaval contemporain brésilien, tout en introduisant l´histoire de la fête au Brésil et soulignant l´influence du carnaval parisien.

L´exposition “CARNAVAL: Paris XIX - Rio XXI” consiste en deux évènements parallèles.

Le premier, "LE CARNAVAL DE ROSA MAGALHÃES - RIO 2005", est composé d’une vingtaine de maquettes de costumes et de six maquettes de chars allégoriques - matériel conçu par la carnavalesque Rosa Magalhães spécialement pour l`exposition, basé sur son travail pour l'École de Samba Imperatriz Leopoldinense.

Le deuxième évènement "DE PARIS À RIO: UNE PETITE HISTOIRE DU CARNAVAL" réunit neuf panneaux avec textes et illustrations présentant l´histoire du carnaval carioca, dès ses origines, au XVIe siècle, jusqu`à la naissance des écoles de samba, en mettant l´accent sur l´influence exercée par le Carnaval parisien des années 1800 sur l’origine de la fête carnavalesque brésilienne.

Le 5 décembre à la Maison du Brésil aura lieu une table ronde au sujet de l´influence française sur le Carnaval Brésilien, avec la participation de chercheurs en matière de culture brésilienne au Brésil et en France: Paul Claval, Felipe Ferreira, Tania da Rocha Pitta, Mario de Carvalho, Rosa Magalhães e Jens Olesen.

CARNAVAL: PARIS XIX - RIO XXI

MAISON DU BRÉSIL - 7L, Boulevard Jourdan

DU 5 AU 27 DÉCEMBRE 2005

OUVERTURE TOUS LES JOURS de 13h00 à 20h00, sauf MERCREDI

INAUGURATION ET CONFERENCES: Lundi, 5 décembre à 18h00

__________________________________________________________________________________

Rencontre du 7 novembre 2005 \ 17H30 à 19h30

 
BACHELARD, Gaston a écrit dans son livre :"L'air et les songes" PUF, 2001. p. 101.
« D'admirables images nous font comprendre que pour l'imagination volante c'est le vol qu’entraîne l'univers, que mobilise le vent, qui donne son être dynamique à l'air » Ainsi, Blake écrit (Ière Livre Prophétique, trad. Berger, p. 111) : « L'oiseau de mer prend la rafale d'hiver comme vêtement pour son corps. » Comment ne pas sentir dynamiquement que l'oiseau prend son propre sillage comme un manteau ? Et n'est-ce  pas ce manteau agité qui propage la rafale ? Des êtres mythologiques soufflent la tempête, ils ont la tempête dans la bouche. Chez Blake, c'est le corps entiers qui crée l'orage. L'oiseau de mer est intimement l'être orageux, il est le centre dynamique de l'orage. »

 

En gardant la proposition de cette année « Esprit baroque et dimensions imaginaires de la nature », je parlerais  "Les secrets du lin : l'imaginaire de la terre, de l'eau, du feu et de l'air et la création dans la mode ».

Les liaisons entre la pensée de Bachelard (les dimensions imaginaires de la nature) et le parcourt du lin dans les formes de socialisation. Dans ce cas je reviendrai aux thèmes que j'aime bien aborder : façon de faire, façon de dire.
 
Ana Maria PEÇANHA
Professeur, Université Tuiuti do Paraná, Brésil, chercheur au Ceaq, responsable du GEMODE: Groupe d'études sur la mode.
anamaria@wanadoo.fr
anamaria.pecanha@ceaq-sorbonne.org

Lieu : Maison du Brésil / Cité Internationale Universitaire de Paris, 7L boulevard Jourdan, 75014 PARIS RER B : Cité Universitaire

ttp://www.maisondubresil.org


CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris