AGENDA DU GEMODE
Le futurisme à Paris une avant-garde explosive (Mercredi 15 Octobre au Lundi 26 Janvier). Centre Georges Pompidou
À l’occasion du centenaire de la publication du Manifeste du Futurisme de Filippo Tommaso Marinetti à la une du Figaro, le 20 février 1909, le Centre Pompidou présente «Le Futurisme à Paris – une avant-garde explosive». Première avant-garde du XXe siècle, le Futurisme a célébré la technique, l’énergie de la foule, l’activité trépidante des métropoles modernes. À l’équilibre, à la stabilité, hérités des modèles classiques,il a voulu substituer une énergétique, un dynamisme, une vitesse disloquant les formes.


Le Centre Pompidou a fait de la relecture des grands mouvements de l’histoire de l’art du XXème siècle l’un des axes forts de sa nouvelle stratégie d’expositions temporaires.

LE FUTURISME À PARIS – UNE AVANT-GARDE EXPLOSIVE affirme le rôle capital joué par le Futurisme dans l’essor des mouvements d’avant-garde de la première décennie du XXème siècle.

UNE RECONSTITUTION EXCEPTIONNELLE
En rassemblant plus de trente des trente-quatre tableaux qui y figuraient (parmi lesquels les chefs-d’oeuvre présentés dans la salle permanente du Futurisme du MoMA de New York), LE FUTURISME À PARIS – UNE AVANT-GARDE EXPLOSIVE reconstitue l’exposition historique des peintres italiens de février 1912 à Paris, à la Galerie Bernheim–Jeune & Cie. S’y imposent les thèmes iconographiques propres au Futurisme (la ville moderne et son éclairage électrique, la danse, le mouvement des foules, les émeutes, les manifestations, etc.) Un ensemble de tableaux et de dessins de Félix Del Marle (auteur, en 1913, du manifeste Le Futurisme à Montmartre) rappelle l’oeuvre du seul authentique futuriste français.

FUTURISME ET CUBISME
La salle consacrée au Cubisme (Georges Braque, Robert Delaunay, Albert Gleizes, Fernand Léger, Jean Metzinger, Pablo Picasso), met en relief la spécificité de l’iconographie cubiste: nus, natures mortes, paysages, à laquelle les futuristes opposeront bientôt l’image de la métropole moderne, de l’automobile, du mouvement, de l’énergie.

UNE INFLUENCE EUROPÉENNE
L’exposition présente la diffusion européenne de ce «Cubofuturisme» qui prend naissance à Paris dans le dialogue entre Futurisme et Cubisme:
• Les oeuvres des peintres de la Section d’or : Raymond Duchamp-Villon, Albert Gleizes, Frantisek Kupka, Jean Metzinger… celles de Francis Picabia et Marcel Duchamp dont le Nu descendant l’escalier n°2, exceptionnellement prêté par le Philadelphia Museum of Art.
• Les oeuvres des cubofuturistes russes (Alexandra Exter, Nathalie Gontcharova, Ivan Klioune, Michel Larionov, Kasimir Malévitch, Lioubov Popova, Olga Rozanova).
• Les oeuvres des vorticistes anglais (David Bomberg, Jacob Epstein, Henri Gaudier-Bzreska, Wyndham Percy Lewis, Christopher R. W. Nevinson).
• Les oeuvres orphistes de Robert et Sonia Delaunay, Fernand Léger, celles des synchromistes,Stanton Macdonald-Wright, Morgan Russell.

LA TECHNO, ECHO FUTURISTE?
Une installation visuelle et sonore, commandée à Jeff Mills, viendra souligner le rythme, l’énergie traqués par les futuristes dans chacune de leurs oeuvres. Jeff Mills est l’un des pionniers de cette musique techno née à Détroit, capitale américaine de l’industrie automobile.


Après Paris, l’exposition sera présentée aux Écuries du Quirinal à Rome (20 février – 24 mai 2009) pour la date anniversaire du Manifeste du Futurisme et à la Tate Modern de Londres (12 juin – 13 septembre 2009)

INFOS PRATIQUES:
Dates : du Mercredi 15 Octobre au Lundi 26 Janvier (Exposition)

Horaires :
Lundi 11:00-21:00 / Mercredi 11:00-21:00 / Jeudi 11:00-21:00 / Vendredi 11:00-21:00 / Samedi 11:00-21:00 / Dimanche 11:00-21:00

Prix : De 9 Euros à 12
Contact :0144781233
Site : http://www.centrepompidou.fr
 
Cette exposition constituera le programme de la deuxième séance du GEMODE le lundi 17 novembre. Rendez vous à Beaubourg vers 14h50 devant l'entrée.

Il s'agira au cours de cette visite d'engager des échanges sur l'implication du futurisme dans la mode, la création vestimentaire, ou encore le design, et de réfléchir sur la dialectique archaïque/futuriste qui se joue dans notre socialité postmoderne, révélée par le biais du travail des créateurs nourrissant par là même les pensées et perceptions propres à notre époque.
CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris