GEMMI

Groupe d'Étude sur le Mythe et le Monde Imaginal

Le Groupe d’Étude sur le Mythe et le Monde Imaginal (GEMMI) est né à l’initiative de Pierre Le Quéau, Maître de conférences à L’Université de Grenoble. Depuis sa création en 1995, ses membres s'emploient à approfondir les connaissances en sociologie compréhensive, anthropologie de l'imaginaire et micro-sociologie de la vie quotidienne. Certains travaux ont été publiés sous forme d’articles dans la revue Sociétés (n° 57, n° 69, n° 73), contribuant à l’étude de la pensée mythique et de ce que le philosophe Henry Corbin avait nommé le mundus imaginalis, monde imaginal, lieu intermédiaire du sensible et de l'intelligible.

Nos recherches portent sur les images et toutes les manifestations contemporaines de l’imaginaire, à savoir la notion d'image comme forme agrégative d’un groupe social. Autrement dit, il s'agit de considérer le vecteur de l’image comme force de rassemblement autour d’une pensée commune. L'intérêt majeur de cette approche réside dans l'étude des rapports entre les hommes en référence à leur histoire, à une culture d’appartenance, mais aussi aux croyances, en tenant compte de la place des récits et des symboles compris comme autant de formes d'expression d'un vécu. La notion d'espace, par exemple, peut y être particulièrement étudiée dans la mesure où l'espace possède un fondement historico-géographique, mais également relationnel et imaginaire.

Si certains auteurs ont ouvert la voie à ce raisonnement, tels que Wilhem Dilthey, Georg Simmel, Alfred Schütz ou Max Weber, cette pensée a continué son cheminement dans différentes disciplines comme la philosophie avec Gaston Bachelard, l'anthropologie chez Gilbert Durand ou Georges Balandier, et la sociologie contemporaine au-travers de Michel Maffesoli et Edgar Morin.

 

Contact :

Frédéric Vincent: fredericvincent75(at)gmail.com

Liens externes :

Groupe facebook

http://gemmi.over-blog.com/

 

CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris