JOURNéE GEORGES BATAILLE

 

 

 

 

 


Je ne suis pas un philosophe, mais un saint, peut-être un fou

G. Bataille, L'Expérience intérieure, 1943

 

Les Groupes de recherche du CEAQ organisent le 21 juin 2010 à l'Amphi Durkheim en Sorbonne de 10h à 18h une rencontre autour de la pensée de Georges Bataille.

Avec comme invités des professeurs des universités françaises et étrangères , des chercheurs du CeaQ et d'autres laboratoires, cette journée d'étude a comme objectif de valoriser la pensée singulière de Bataille, de relever la pertinence et l'influence de son œuvre multiforme sur les savoirs. Une œuvre inclassable et de grande ampleur qui touche des domaines divers comme la littérature, l’art, la politique, la sociologie, la philosophie. Une pensée qui ne cesse jamais de nous inspirer pour mieux comprendre le monde social.

À travers les divers angles d'approche de ses travaux comme: la notion de dépense, le mal, l’érotisme et la pulsion de mort, l’expérience, le corps et la politique, le rite et le sacré, les influences de la pensée de Nietzsche, Freud et Bergson, nous allons ainsi explorer l'originalité de cet écrivain « maudit ».

 

Coordination et Organisation: Stéphane Hugon, Fabio La Rocca, Antonio Rafele

Avec la présence de: Alberto Abruzzese (IULM-Milan),  Panagiotis Christias (Université Cyphre), Wilfried Coussieu (CeaQ), Aurélien Fouillet (CeaQ), Philippe Joron (IRSA - Montpellier III), Frédéric Lebas (CeaQ), Pierre Le Quéau (Grenoble), Anthony Mahé (CeaQ), Francis Marmande (Paris 7), Alexandre Prouvèze (Paris 7), Jean-Martin Rabot (CECS-Braga), Onofrio Romano (Bari), Fabian Sanabria (Colombie), Olivier Sirost (UnivMed/CeaQ).

 

PROGRAMME

10h00 : Ouverture par Stéphane Hugon, Fabio La Rocca, Antonio Rafele

 

TABLE RONDE I

Président : Stéphane Hugon

Olivier Sirost : La vie improductive et l’érotique sociale

Wilfried Coussieu : Le non-savoir dans l'ontologie bataillienne : perspectives sociologiques

Aurélien Fouillet : Excursus sur l’initiation

 

TABLE RONDE II

Président : Olivier Sirost

Anthony Mahé : L’économie généralisée

Frédéric Lebas : Le troisième œil

Onofrio Romano : Economie générale et pensée écologiste

 

Débat

 

Panagiotis Christias : La Volonté de chance comme principe d'action politique

 

PAUSE 

 

14h00 : Lecture de textes par Michaël Dandrieux et Vincenzo Susca

 

TABLE RONDE III

Président : Panagiotis Christias

Alexandre Prouvèze : La poésie suppliciée

Francis Marmande : Bataille, ivresse

Jean-Martin Rabot : Le statut du mal

 

Débat

 

TABLE RONDE IV

Président : Patrick Tacussel

Fabian Sanabria : L’archangelique ou l’expérience du mal

Pierre Le Quéau : La poétique du pire

Philippe Joron : Le manque et le reste. Georges Bataille et la part des choses maudites

 

Débat

 

Alberto Abruzzese : Des origines du capital

 

Clôture par Michel Maffesoli

 

 

Journée d'Etude sur l'oeuvre de Jean-Marie Guyau

Journée d’étude sur l’œuvre de Jean-Marie Guyau

Centre d’Etudes sur l’Actuel et le Quotidien.

Université Paris Descartes

19 juin 2012


Jean-Marie Guyau fait parti de ces auteurs qui ont marqué l’histoire des sciences sociales, et plus particulièrement de la sociologie, sans que l’institution française ne les ai remarqués.

Dans son Esquisse d’une morale sans obligation ni sanction, il initie tout d’abord une partie des thèses que l’on retrouvera chez Nietzsche dans La généalogie de la morale, mais aussi la notion d’ « anomie » que lui reprendra Durkheim – et avec le succès que l’on sait.

Cette journée d’étude n’est pas là pour réhabiliter un auteur, ni pour le remettre sur le devant de la scène, mais plutôt pour présenter son œuvre et les résonances contemporaines que les chercheurs de différents horizons et différentes disciplines ont pu déceler. C’est donc bien un questionnement sur l’actualité de la pensée de Jean Marie Guyau que le CeaQ organise cette année.

Faites nous parvenir vos propositions (Titre + 500 signes) avant le 15 avril prochain à ceaq@ceaq-sorbonne.org

CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris