N° 1 LA BARBARIE

 

Le barbare est d’abord l’autre, dont l’incompréhension provoque l’éloignement, puis l’inférieur, si démuni que le simple fait de parler de lui l’enrichit. Le barbare est celui qui borde mon pays, mon voisin, avec qui je partage peut-être une brassée de terrain, ou les habitudes que ce terrain nous silencieusement imposées. On finit toujours par ressembler à ses ennemis : le barbare est aussi le cavalier qui m’oblige à inventer la lance. C’est celui que je ne comprends pas, et qui est peut-être déjà là, dans ma cité, dans la chambre d’à côté, parle une autre langue, enrichit ou corrompt la mienne. En italien, l’étranger est "celui qui vient de la forêt", du repli touffu et insondable de ma ville. Nous le raisonnons pour raisonner la peur, en séparant, sur des cartes, les villes des terres incultes (où sont les lions), en honorant nos rituels calendaires de déguisement et de singeries.

 

Michel Maffesoli: La barbarie à visage humain: les tribus postmodernes

Charlotte Farcet: Opuntia ficus-indica

Edgar Morin: La barbarie de la civilisation

Gilbert Durand: Sous le cèdre du Lac Majeur

1. IMAGINAIRES

Zygmunt Bauman: The spectre of barbarism,  then & now - Le spectre de la barbarie, de la Grèce à nos jours

Patrick Tacussel: La barbarie cultivée

Reiner Keller:Das Imaginäre des Gegenwart und die gesellschaftliche Moderne (Version 2.0) - L'imaginaire contemporain er la modernité (version 2.0)

Franco Ferrarotti: Notes sur les bonnes moeurs des Barbares

Panagiotis Christias: Rage de vivre et exultation d'être. Dans l'attente des Barbares avec Constantin Cavafy

Jean-Martin Rabot: Eloge des barbaries postmodernes

Sylvain Goudemare: François Prélati. Faussaire

2. POLITIQUES

Alberto Abruzzese: Né con i barbari né con i civilizzati - Ni avec les barbares ni avec les civilisés

Nello Barile: La mentalité néototalitaire ou de l'affrontement des barbaries

Pierre Musso: La barbarie managériale

Lionel Pourtau: Ce que la peur des barbares veut dire

3. PAYSAGES

Vincenzo Susca: La transmutation du monstre

Réjane Vallée: De Blanche Neige à Wall-E, les mutations du barbare disneyen

Moisés de Lemos Martins: Ce que peuvent les images. Trajet de l'un au multiple

Juremir Machado da Silva: Imaginaires barbares

Fabio La Rocca:  Une nouvelle invasion barbare dans la ville: phénoménologie du 4X4

4. FORMES DU QUOTIDIEN

Jean-François Mattéi: La barbarie de l'art

Luisa Valeriani & Franco Speroni: Je ne sais pas si c'est barbare, mais ça me plaît

Chloé Charliac: Danse et barbarie: du rôle de l'imaginaire dans la création choréographique

Olivier Sirost: Entre migrations saisonnières et invasions barbares

Damien Féménias: Rugby: les barbares sont enfin présentables

Stefano Cristante: L'impolitesse

5. LES PERSONALITES CONTINUES

Pierre Le Quéau: Aurores cimmériennes

Michaël V. Dandrieux: L'étranger

Serge Moscovici: Les apophatique. (Stéphane Hugon s'entretien avec Serge Moscovici)

Jean-Marie Steinlein: Le croque-mitaine

 

 

CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris