AGENDA 2008-2009

Pour 2008-2009, le SFB propose un espace de réflexion  pour mettre en lumière les dichotomie franco-brésilienne en comparant les différents avènements de la vie sociales en France et au Brésil dans le domaine du politique, du travail, du religieux, de la famille, des idéologies, des grands débats intellectuels, de la consommation, de la technique, de la nation... 

Agenda 2009

Les séances de janvier suivront la proposition « Rapport au monde et expérience vécue ». Elles seront organisées autour de la notion de « correspondance » physique et sociale.

Horaires de 15h à 17h. Bâtiment Jacob Université Paris Descartes Sorbonne

21 janvier : Dra. Climene Laura de Camargo : Violence contre les enfants et adolescents : aspects ethniques et raciaux

28 janvier Salle J227: Eduardo Gomes Onofre : Un aperçu des études sur l’handicap en France et au Brésil. Quel langage pour les sourds ?

Francisco de Assis Azevedo dos Santos : L'âge mure : le travail de la Confédération National des Evêques du Brésil. Dans le cadre Epistémologie du quotidien, les rapports entre l’expérience sociétale et la formalisation sociologique, entre pluralisme et empathie.

Regina Andrade :  Questions d'autonomie et de vulnérabilité culturelles de la population d'enfants et de jeunes de la Communauté de la Favela da Mangueira de la ville de Rio de Janeiro - Brésil.

Le SFB vous annonce aussi sa participation au X Congresso Luso-Afro-Brasileiro de Ciências Sociais. Sociedades desiguais e paradigmas em comfronto, 4/7 février à l’Université de Minho – Campus Gualtar, Braga, Portugal avec la présence de Ana Maria Peçanha.

10 février : Dans la proposition épistémologique du quotidien, nous réfléchirons ensemble et débattrons sur les rapports entre la pensée cyclique et le style éclaté. Intervention de Ana Maria Peçanha : Façon de vivre le corps dans la postmodernité. France, Portugal, Afrique, Brésil = différences et similitudes.

11 mars: Kenia Moreira Cabral: L' haute couture française et son influence sur la mode brésilienne.

18 mars : Eduardo Gomes Onofre : L’inclusion des élèves aveugles de l’Université de l’Etat de Paraiba

Mercredi 25 mars : Séance autour de la thématique de la Violence en consonance avec la réedition du livere de Michel Maffesoli "Essais sur la violence banale et fondatrice" avec Climene Camargo "Affrontement de la violence structurelle: rapport d'expérience" et de Rosane Guimieiro da Silva "Les contenus programmatiques de la science psychologique et son influence dans la prévention de la violence scolaire des jeunes. Rapport d'expérience".Salle J202

8 avril : Caroline Pochon : La deuxième femme. Cinéaste, Caroline Pochon s'intéresse au rôle et à la place de la femme dans le couple et dans la famille, en particulier lorsqu'elle est la deuxième femme. Dans son film "La deuxième femme" (2004), autour d'une expérience autobiographique, elle raconte l'entrée d'une deuxième épouse dans un ménage polygame au Sénégal. Dans cette séance, Caroline Pochon élargit la réflexion à la deuxième femme dans d'autres sociétés, dans la famille recomposée. Qui sont les deuxièmes femmes? Quel sont leurs traits communs? Que vivent-elles en commun? Pourquoi y-a-il des deuxièmes femmes?

29 avril Salle J 202 : M. Jacques Hennequin est invité au SFB pour présenter "Les jardins, maquettes des dessins venus du baroque et de la renaissance. "

06 Mai salle J 227 : "Ville et imaginaire", Tania da Rcha Pitta, CEAQ / GRES. À chaque siècle la planification urbaine a été le miroir de son époque. Avec le tissu urbain dont nous héritons de nos jours, nous cherchons à lier, relier, et garder chaque part d’ombre tout en créant des repères pour valoriser chaque partie secrète et belle dans les replis d’un esprit baroque postmoderne qui se fait jour.¨Parce qu'elle met en valeur cette architecture si particulière, celle des lieux où l’on se lie aux autres et où l’on se sent en constante rêverie, la "Cidade" de Rio de Janeiro illustre notre temps.

13 Mai salle J 227 : Sylvie Gille interviendra sur le thème "Communication sur le mouvement "COLORZ"
 
 27 Mai 2009 à 15h : Bernard Troude, CeaQ, présentera "Une vue globale des transformations de l'utilisation de la technologie sur la société des ouvriers et des gens d'usines". Les usines s'automatisent de plus en plus, et les implications qui s'en suivent, agiraient directement sur de nombreux domaines : sur les circuits de  distribution et de fourniture, sur la classe moyenne, sur la généralisation de produits de luxe et de mode avec des marques et des logos dans le commerce courant... Bernard Troude prendra en exemple une enstreprise, P. Cardin, qu'il connait bien pour y avoir travaillé dans les domaines de la  création et la distribution des collections de montres hors bijouterie joaillerie.

3 Juin : suite de la séance de Bernard Troude, CeaQ.
 
CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris