THEMATIQUE 2008-2009

Pour cette année académique, le GRES fusionnera avec le GRIS et abordera la thématique générale de "L'imaginaire de la ville". Dans le spécifique le GRES focalisera l'attention sur la question de:

Site et architecture, une symbiose entre l’être et le monde

Dans l'idée d'élaborer une géographie de l'imaginaire, qui était une ambition du philosophe Gilbert Durand, nous analyserons des formes architecturales qui dialoguent avec l'environnement ou qui s'imposent à lui, qui s'enveloppent dans le site ou se développent contre lui. Nous savons que l'espace construit révèle souvent la culture et la société qui l'a créé. A Lisbonne, dans le quartier de l'Alfama, par exemple, les Portuguais se sont adapté au terrain, les constructions suivent les courbes du sol et la forme architecturale est en harmonie avec les courbes de notre planète. A l'opposé, l'architecture espagnole est venue s'installer contre l'architecture et la culture Maya. Non seulement, chaque culture réagit de façon différente face au terrain, mais chaque époque valorise plus ou moins l'environnement; cela est aussi une conséquence de l'esprit du temps. Les modernes, pour ne citer qu'un exemple, cherchaient le progrès industriel et leur architecture répondait à un futur meilleur et inconnu. Aujourd'hui, avec le progrès technologique et la facilité de communication et de voyage, l'architecture a perdu sa dimension universelle, visionnaire et futuriste pour répondre avec sensibilité à chaque programme et à chaque site, valorisant ainsi le sensible, le local, et le présent.

 

 

AGENDA

12 novembre 17h30: Séance introductive du GRIS + GRES: présentation de la thématique - Salle J237

12 décembre 20h00 : le GRIS+GRES participera à la conférence « La ville incalculable, l’expérience urbaine depuis un autre lieu » à la Maison du Mexique – Cité Universitaire avec : 

Manuel Bello : Caracas *en chair et en os* 

Fabio La Rocca : Dubaï :capitale du XXI siècle ?

Julieta Leite : Nouvelle sensibilité de le la ville à travers l'information ambiante 

Antonio Rafele : Archéologie des passages. Lecture de W. Benjamin.

Modérateur : Elisa Mendoza

26 janvier 17h30: Elisa Mendoza "Tran-siter le métro de la ville de Mexico

10 février 17h30: Présentation du documentaire "Rio vu par Elizabeth et Crhistian de Portzamparc" suivi d'un débat sur la ville de Rio de Janeiro avec Fernando Gonçalves, Tania Pitta, Fabio La Rocca 

26 février 17h30: Frédéric Lebas "Le choc des métropoles: l'avènement de la postmodernité urbaine ou l'émergence d'une nouvelle écologie de la perception". Salle J227

19 mars 17h30: Luciano Spinelli "Vidéo participative et identité néo-tribale dans le projet Xartpi: une écriture nocturne". Salle J223

25 mai 17h30: à cette occasion nous recevons le Professeur Massimo Di Felice (USP-Brésil) qui présentera son travail sur Paysages post-urbains: la fin de l'expérience urbaine et les formes communicatives de l'habiter. Salle J223. Séance en collaboration avec le GESCOP et le GRETECH.

 

 

CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris