THEMATIQUE 2007-2008

Thématique 2007-2008

Cette année, il s’agira d’observer comment, au-delà de la modernité, la ville se vit tant dans son unité que dans la pluralité de ses formes spatiales.

« Les architectes n’ont aucune raison de se laisser plus longtemps intimider par la morale et le langage puritains de l’architecture moderne orthodoxe. Ce que j’aime des choses c’est qu’elles soient hybrides plutôt que "pures", issues des compromis plutôt que des mains propres, biscornues plutôt que "sans détour", ambiguës plutôt que clairement articulées, aussi contraintes qu’impersonnelles, aussi ennuyeuses qu’attachantes, conventionnelles plutôt qu’"originales", accommodantes plutôt qu’exclusives, redondantes plutôt que simples, aussi antiques que novatrices, contradictoires et équivoques plutôt que claires et nettes. A l’évidence de l’unité je préfère le désordre de la vie. J’admet les solutions de continuité et suis le champion du dualisme ».

Robert Venturi, De l’ambiguïté en architecture.

CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris