SéMINAIRE DU PROFESSEUR MICHEL MAFFESOLI 2008-2009
  NATURE  ET  CULTURE
(Du contrat moderne au pacte postmoderne)

L’idéal d’un homme maître et possesseur de la nature est au fondement même du paradigme moderne. Par la suite, les théories sociales du XIXe siècle poursuivent en ce sens, en lui assurant le contrôle total de l’histoire tant individuelle que sociale.Depuis quelques décennies, une inversion de polarité est en train de s’esquisser, qui ne voit plus dans la nature un simple objet  à exploiter, mais bien un partenaire avec lequel il faut compter. C’est un tel retour vers ce que Gilbert Durand nomme le « trajet anthropologique » qu’il faut penser.Quelles vont être, pour l’analyse sociologique, les conséquences d’un imaginaire social où le construit est relativisé par le donné ?

Lundi 17h30

Dates et lieux des séminaires du second semestre 

9 Mars: Salle des thèses E637 Sorbonne (17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris)

16 Mars, 30 Mars, 6 Avril, 4 Mai (ANNULLEE), 11 Mai:  Bibliothèque (SEIN, 4 place saint germain des près)

CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris