ARTICLES DU GREMES
Présentation du travail en cours autour des scènes Fetish-SM
18 mai 2006

Intervention de Philippe Rigaut, docteur en sociologie

CEFRESS / Université de Picardie - Jules Verne       

 

            Le terme «fétichisme» recouvre aujoud'hui une signification différente de celle attribuée par la psychiatrie et la psychanalyse. Là où pour celles-ci il est n'est question que d'une réduction métonymique de l'appétance sexuelle, le sociologue interroge une pluralité de manifestations, de conduites et de démarches artistiques.

On parle plus souvent à présent de scène «Fetish», ou «Fetish/SM» pour désigner l'univers fétichiste contemporain. Celui-ci est caractérisé par un éclectisme stylistique et thématique souvent vertigineux, mais se relie à un «idéal-type» associant déviance érotique et noirceur d'âme. Il forme un concentré d'images (et de sons) Dark en tous genres, et réunit dans les rencontres festives des participants venus d'autres territoires de l'étrange : gothiques, mais aussi body-art et cyber-punk.

L'érotisme Fetish/SM recouvre le champ de la pratique physique et celui de la représentation artistique. Authentique ou simulé, il met en avant l'impensable d'une jouissance dont les moteurs sont la douleur, l'humiliation et l'effroi. Certaines indications sociologiques, transmises par différents acteurs, invitent à considérer que ces plaisirs et ces mises en scène connaissent un nombre d'adeptes en progression. L'intérêt qu'ils suscitent est en tous cas encouragé par la médiatisation (avec la vogue du «porno chic» notamment) d'une imagerie associant séduction et décadence, sur un mode sylistique là encore tout à fait baroque.

Au-delà des différents sous-genres dont l'esthétique est requise par le carnaval Fetish/SM, demeure un engagement commun dans l'érotisation du Mal, c'est-à-dire dans son retournement dionysiaque, dans sa mue en un principe orgiaque lié à toute une «mystique corporéiste» (M. Maffesoli) à l'oeuvre dans notre  postmodernité.

CEAQ
c/o H2M
67 bd Saint-Germain - 75005 Paris